REFLEXION

Tiaret isolée par la neige

UN MORT, DES ROUTES BLOQUEES ET DES COUPURES D'ELECTRICITE



À Tiaret, le froid a provoqué la mort par hypothermie d'un berger de 23 ans, habitant le lieu dit El Gaâda, dans la région de Frenda. Le jeune homme était parti hier vers midi avec son troupeau de moutons, en emportant quelques victuailles. Son corps sans vie a été retrouvé par une patrouille de gardes communaux qui effectuait une ronde de routine dans les bosquets de la forêt dense d'El Gaâda. Le troupeau de bêtes a été récupéré par les gendarmes à plus de deux kilomètres du lieu où le corps de la  victime a été trouvé, couvert d'une épaisse couche de neige. Il a été transféré ce dimanche à la morgue de l'hôpital de Frenda. Une autopsie  a été ordonnée par le procureur de la République près le tribunal de la même localité, chef lieu de daïra, située à une cinquantaine de kilomètres au sud ouest de Tiaret. « C’est du jamais vu depuis au moins vingt ans ! », s'exclament en chœur les plus âgés des habitants de Tiaret, à propos de la vague de froid exceptionnelle qui sévit actuellement. Depuis vendredi soir, d’importantes chutes de neige s’abattent sans discontinuité sur tout le plateau du Sersou, avec des températures qui ont chuté jusqu’a -7o dans la journée de samedi 4 février. Conséquence de ces intempéries exceptionnelles, Tiaret se retrouve dans un isolement total avec de très nombreux quartiers plongés dans le noir et souffrant du froid à cause de coupures répétées de gaz et d’électricité. Des localités comme Aïn Dheb, Frenda ou encore Sougueur sont privées de gaz de ville, obligeant la population à se ruer sur le gaz butane, heureusement encore disponible en quantité suffisante. Même les moyens de communications sont coupés  dans certains quartiers de la ville.  Depuis hier matin, Tiaret ressemble ainsi à une ville désertée par ses habitants : administrations fermées, moyens de transport totalement paralysés,  rideaux des commerces baissés... Jusqu’à  hier midi, il était  impossible de se procurer une baguette de pain ou du lait en poudre, ou même de trouver un taxi pour se rendre à l’hôpital en cas d’urgence.   La neige, qui continue toujours de tomber sur toute la région, a atteint par endroits un mètre d’épaisseur. Les engins de déneigement ont beaucoup de mal à dégager une chaussée épaisse d’au moins 50 centimètres de poudreuse transformée en blocs de glace. Un autocar en provenance  de la ville de Sétif à destination d’Oran est resté bloqué par la neige la nuit dernière jusqu’à l’arrivée de la gendarmerie qui a acheminé les passagers à l’hospice de vieillesse de Tiaret où ils ont pu passer la nuit au chaud.   De nombreuses routes sont toujours fermées à la circulation, à l’exemple de la RN 23 reliant Tiaret à Oran et de la RN 90 reliant Tiaret à Tissemsilt.                   

Toufik
Mardi 7 Février 2012 - 11:07
Lu 354 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+