REFLEXION

Tiaret : La perpétuité pour homicide volontaire suivi d’agression sexuelle



Le tribunal criminel de Tiaret vient de se prononcer à l’encontre d’une personne âgée de 30 ans, le condamnant à la perpétuité pour homicide volontaire suivi d’agression sexuelle. En effet, cela remonte au 11 novembre 2013 lorsque le corps d’un jeune a été retrouvé tout près d’un oued aux hauteurs de la ville de Frenda, non loin de la cité « Batimate Kermès », et le témoignage oculaire de l’ami de la victime âgée de 26 ans, a été d’un précieux concours puisque lors des investigations, ce dernier a avoué qu’il a vu l’auteur du crime et la victime s’approvisionner en boissons alcoolisées et ont pris destination vers l’Oued, et à la surprise de tout le monde et devant le juge du tribunal criminel l’auteur dira ces propos : « la victime a brandi un poignard et je me suis servi d’une grande planche, je l’ai tué avec et puis je l’ai agressé sexuellement après avoir su qu’il était mort, puisque lui et ses amis me délestaient de mon argent et m’ont agressé sexuellement, alors je me suis vengé à ma manière !!! » faudrait-il par ailleurs rappeler que la famille de l’auteur n’a pas pu payer les frais de l’avocat et est entré au tribunal sans défense et c’est le juge qui a nommé sur place des avocats.    
 

Abdelkader berrebiha
Samedi 12 Mars 2016 - 18:13
Lu 253 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+