REFLEXION

Tentative de suicide comme moyen de communication à Medrissa



Les rapides et différentes mutations sociales ont leurs conséquences sur la communication au sein de la famille et qui semble en véritable quête de repères plus particulièrement la communication parents  enfants et c’est peut être le cas qui s’est produit à la localité « cité de l’Oued » dans la fière ville de Medrissa où un jeune de 25 ans marié et père d’un petit enfant a voulu mettre fin à ses jours après un conflit avec son père. L’astuce est d’absorbé une quantité d’eau de javel. G. Mohamed Amine a été évacué aux urgences de la polyclinique de Medrissa mais pris par un grand  malaise il a été évacué à l’EPH « Ibn Sina » de Frenda.  Ses jours sont hors du danger apprend-on de source généralement bien informée.
     

Abdelkader Berrebiha
Mercredi 13 Juin 2012 - 20:48
Lu 249 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+