REFLEXION

Tentation de suicide devant le tribunal d’Annaba : Une jeune fille se balance d’un taxi, après un verdict



Tentation de suicide devant le tribunal d’Annaba : Une jeune fille se balance d’un taxi, après un verdict
Une jeune fille, âgée à peine de dix-sept ans, a tenté de mettre fin à ses jours en se jetant d’une voiture « taxi » de marque Clio en marche devant le tribunal, et ce après avoir pris acte de la sentence rendue par la justice, dont elle est présentée comme principale victime. Blessée, elle fut évacuée en urgence par les éléments de la protection civile vers l’hôpital Ibn Rochd, dans un état pitoyable après avoir perdu complètement connaissance. D’après les informations données par les services de la protection civile, l'incident a eu lieu à onze heure et demi du matin exactement, ce qui engendré des blessures à la jeune fille au niveau du bassin, et des pieds. La séance au tribunal a commencé à neuf heure du matin, ou trois accusés, parmi eux, un se trouve en état de fuite doivent répondre de leur actes. Poursuivis pour délit d’avoir intenté à la pudeur d’une mineur, l’appâter pour l’éloigner le plus possible du domicile familiale, et la pousser à la débauche et la prostitution. La genèse de cette sinistre affaire remonte au début de l’année écoulée, lorsque le principal accusé, le fuyard se présenta à la victime (M)en vue de demander sa main au mariage, ce sermon a été rejeté catégoriquement par le frère de la victime. Entre temps l’adolescente continuait de rencontrer l'accusé, jusqu'à ce jour fatidique de dimanche, arrivée sur place, au même endroit habituel des rendez-vous précédents, devant la longue attente, elle fut rencontrée par les deux autres incriminés, auparavant par la victime d’avoir voulu la séquestrer dans une boutique pour intenter à sa pudeur. Devant le juge, les deux suspects ont souligné qu'ils n'avaient pas l’intention de lui faire du mal mais seulement de l’aider, ce qui a été confirmée par la victime, niant les déclarations faites devant le juge d'instruction, sous l’influence de son frère. Après délibération, le tribunal pénal a requis la peine de deux ans de prison ferme à l’encontre des deux accusés, et vingt ans de prison ferme par contumace à l’encontre du principal suspect en fuite, ce qui n'a pas été du gout de la victime pour tenter ensuite de se suicider.

. .
Samedi 9 Mai 2009 - 00:11
Lu 778 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+