REFLEXION

Takhemaret sans eau depuis quatre jours



Ce qui est certain c’est qu’aucun compteur spécifique à l’eau n’existe dans la commune de Takhemaret et l’on ignore pourquoi la facture de l’eau n’a jamais eu adresse et identité dans cette commune qui présente beaucoup d’irrégularités illustrant le défaitisme des élus et responsables qui se marie convenablement à l’incivisme citoyen, la gestion de l’eau n’a jamais vu la lumière et cela en dépit des sommes faramineuse injectées par l’état pour revaloriser le potentiel hydrique et l’on se rappelle ,la qualification donnée par M le wali lors de sa dernière visite à Takhemaret au grand projet relatif à la retenue collinaire proche de la région de Chtwania ( Djeblia) . « Tout cet argent pour une urine de chèvres… » et c’était un vrai budget consistant mais une réalisation qui illustre un vol qualifié et un détournement d’argent très structuré, ou encore le projet d’adduction en eau potable de Douar El M’razig qui s’est évaporé et aucune enquête n’a été ouverte pour déterminer les responsabilités, ou encore le forage du puits de Z’wa et la réalisation d’une canalisation uniquement pour gonfler l’enveloppe suite à des décisions irréfléchies et trop brusquées, et cela reflète la médiocrité des gestionnaires qui se sont succédés, et est il utile de rappeler que le forage illicite a atteint des proportions alarmantes ces dix dernières années alors qu’une étude relative à la réalisation d’un barrage (Sidi Okacha)depuis l’ère coloniale et qui pourrait être d’un impacte économique très appréciable, n’a jamais vu le jour, et rappelons que le potentiel hydrique à Takhemaret subit des menaces sérieuses,  cependant aucune réflexion globale visant le dossier de l’eau n’a été entamée par les services concernés ou le taux d’information erronées et tendancieuses n’a jamais fait objet d’assainissement et c’est peut être ce cadre d’idées qui oriente l’explication de la pénurie d’eau dans la commune qui vit sous le dictat de la soif depuis 4 jours en attente de la réparation de la pompe comme a tenu à nous rassurer M Charef Morsli, P/APC de Takhemaret qui sait pertinemment que les poches pauvres se procurent par peines des citernes d’eau à raison de 500.00… Et jusqu'à quand cette situation ? Est-ce une sanction ?!! L’ADE pourra t’elle régler ce grave problème en installant une antenne ?!!     

Abdelkader Berrebiha
Mardi 29 Mai 2012 - 11:08
Lu 243 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par Takhemarti depuis la nuit des temps le 02/06/2012 07:41
C'est ce qui a poussé BCP de familles de quitter cette commune,
La gestion par les voleurs et les ignares

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+