REFLEXION

Tahia Sid-El wali



“Tahia Sid-El-Wali- Ahabba man ahabba wa Kariha man kariha”. Mais d’où ça vient se demandent les présents à la cérémonie organisée par la chambre de commerce d’une wilaya de l’ouest en l’honneur de l’ancien wali, muté à l’Est lors du dernier mouvement. Ça résonnait tel un valet annonçant à son souverain,  l’arrivée d’une imminente personnalité. Incroyable mais vrai ! La personne qui louait le wali, n’était autre que l’ancien chef de sûreté de la même wilaya, muté lui aussi pour occuper un poste sédentaire dans une inspection régionale. Un autre jour, il récidive. Dans le hall abritant le cabinet du chef de l’exécutif,  il lança : « Tahia Sid-El-Wali ». Deux personnes qui se trouvaient dans la salle d’attente pour être reçus par l’un des responsables, sursauta et alla voir ce qui se passait. Et là, il tombe nez à nez avec le même responsable.  Il n’en croyait pas ses oreilles.  Vénérait-il le wali au point d’oublier ses obligations et attitudes de réserve, en  plébiscitant le premier responsable de la wilaya ? Tahia Sid-El-Wali alors… !   

Réflexion Réflexion
Vendredi 21 Janvier 2011 - 23:01
Lu 515 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+