REFLEXION

TUNISIE : La douane incendiée et le siège d'Ennahdha saccagé

Des manifestants ont incendié un poste de la douane et les locaux du parti islamiste Ennahda au pouvoir, dans la nuit de jeudi à vendredi à Ben Guerdane, ville du sud de la Tunisie proche de la frontière libyenne, secouée par la violence.



Des dizaines de manifestants, réclamant travail et investissement dans leur région, ont envahi le poste de la douane avant de l'incendier, a constaté un correspondant de l'AFP. Selon l'agence officielle TAP, six voitures confisquées par la douane ont été volées. D'autres manifestants ont saccagé les locaux d'Ennahdha et brûlé des livres et des documents, a indiqué à l'AFP Mohamed Chendoul, secrétaire général du siège du parti à Ben Guerdane. La veille, des manifestants, des jeunes pour la plupart, ont attaqué un poste de police et l'ont incendié, forçant les agents à la fuite. Une arme a été volée, selon la TAP. Ben Guerdane, située à une trentaine de km du poste frontière de Ras Jedir, est en ébullition après la fermeture début décembre par les autorités libyennes de ce point de passage frontalier névralgique pour le commerce. Tripoli l'avait fermé après des plaintes de Libyens affirmant avoir été agressés sur le sol tunisien.

Riad
Dimanche 13 Janvier 2013 - 00:00
Lu 257 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+