REFLEXION

TUERIE DU 8 MAI 1945 EN ALGERIE : Le Conseil de Paris pour une reconnaissance des massacres

Le Conseil de Paris a adopté un vœu demandant que l'Etat reconnaisse les massacres du 8 mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata en Algérie, a annoncé mardi à l'AFP son initiatrice, la Conseillère de Paris (Parti de Gauche), Danielle Simonnet.



Le vœu, adopté lundi, demande que la Ville "sollicite le secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants et à la Mémoire, et le président de la République, pour la reconnaissance par l'Etat des massacres du 8 mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata, et l'ouverture de toutes les archives relatives à ces terribles événements". Notons que, de son côté, le président de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat français, Jean-Pierre Raffarin avait annoncé la participation de son pays à la célébration du 70ème  anniversaire des événements du 8-Mai 1945 à Sétif. Le responsable français, reçu par le chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, le président du Conseil de la nation et du ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, n’a pas cité le nom du responsable pour représenter son pays à cette occasion, bien que certains titres français aient parlé du secrétaire d’Etat français aux Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini. Force est de souligner que c’est pour la première fois que les autorités françaises participent officiellement à des commémorations des crimes perpétrés par l’armée coloniale en Algérie, sachant bien que ce dossier étant l’un des dossiers qui fâchent entre les deux pays.  Les massacres, qui virent l'Etat français réprimer dans le sang des manifestations indépendantistes, restent l'une des pages les plus noires de la colonisation française. Le nombre de victimes fait encore débat soixante-dix ans après les faits. "L’Etat algérien avance le nombre de 45.000 morts, et les travaux de la très grande majorité des historiens français attestent d'un bilan de dizaines de milliers de victimes arrêtées, torturées et exécutées sommairement", est-il rapporté dans le vœu.

Ismain
Mercredi 15 Avril 2015 - 18:19
Lu 849 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+