REFLEXION

TROIS TENTATIVES D’IMMOLATION PAR LE FEU A BOUMERDES : Deux personnes dans un état grave et une troisième sauvée in-extremis



Deux employés de la société Socothyd (Société de CotonHydrophile et d'Articles d'Hygiène), située aux Issers à l’est de la wilaya de Boumerdès, ont tenté, ce dimanche 20 février vers 13 heures, de s’immoler par le feu. Ils ont été évacués à l’hôpital de Bordj Menaïel, dans la même wilaya. Le premier est dans un état grave et le second se trouve dans le coma. Un troisième employé qui a tenté de s’immoler a été sauvé grâce à l’intervention des forces de l’ordre. Ces dernières l’ont empêché de s’asperger d’un produit inflammable. Selon nos informations, les deux citoyens qui ont été grièvement blessés après leur tentative d’immolation répondent aux initiales de K. S. et M. I. Ils font partie d’un groupe de travailleurs de la Socothyd ayant été licenciés après avoir été poursuivis en justice par leur entreprise pour incitation à des émeutes en 2006. Mais bien qu’ils aient été innocentés par la justice, la direction a refusé de les réintégrer dans leurs postes de travail. La semaine dernière, les 20 travailleurs ont entamé un mouvement de protestation pour demander leur réintégration. Ils ont installé une tente devant le siège de la société, qu’ils ont baptisée « la tente de la colère ». Ils ont menacé d’entamer une grève de la faim et de s’immoler par le feu s’ils ne sont pas réintégrés, avec des indemnités couvrant les 5 années durant lesquelles ils ont été privés de leurs salaires. Mais la direction a refusé de répondre favorablement à leur demande.

Yacine
Dimanche 20 Février 2011 - 23:01
Lu 341 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+