REFLEXION

TRIBUNAL CRIMINEL : Une pièce de théâtre grandiloquente, sous le thème de l’intime conviction



Vols infanticides, trafic de monnaie, faux et usage de faux et escroqueries, homicide volontaire avec ou sans préméditation, notaires escrocs, huissiers abusifs, enlèvement et attentat à la pudeur…Le palmarès du tribunal criminel est impressionnant, horrible et émouvant. Ce spectacle n’est pas moins stupéfiant. Cérémonial, solennité des juges, impassibilité ahurie des jurés, accents vibrants, vengeurs, émouvants des avocats, déposition des témoins, rapports souvent incompréhensibles et contradictoires d’experts, foudres tonnantes du ministère public. Le plus souvent, certains journaux font de la littérature facile, grâce à tous ces mouvements de scène ; pour les ténors du barreau, par leur retentissement, les procès criminels leur servent de publicité.Lors des audiences, les criminels apparaissent selon les individus et les cas sous divers jours; sont révoltés, abattus, indifférents, monstrueux ou répugnants. C’est ainsi que de saison en saison se poursuivent et se suivent, ces pièces de théâtre grandiloquantes, qui ont pour nom, les audiences du tribunal criminel, «les assises ». De nos jours, la motivation de l’attrait exercé par le tribunal criminel, est Assez profondément encréeé en chacun de nous, pour que nous puissions prétendre y échapper totalement c’est la fascination de la peine de mort, enjeu parfois présent, lors des procès en criminel ; ce qui explique, l’intérêt passionné pour la procédure du tribunal criminel. Les décisions des juges professionnels s’expliquent en apparence, celles des jurés restent mystérieuses. D’autant plus que leurs verdicts ne peuvent être motivés puisqu’ils reflètent une décision collective, issue d’un vote, ou chacun devant en principe se décider selon « son intime conviction ». Aujourd’hui, il faut bien le souligner : la procédure du tribunal criminel, cette justice dite populaire, malgré l’énorme importance qui lui est donnée, malgré son privilège, ne représente pas grand-chose, compte tenu de la violence gratuite qui ne cesse d’étaler ses tentacules. En tout état de cause, l’intime conviction se réserve une place primordiale en justice criminelle, et la sélections des jurés doit prévaloir, pour exercer cette noble mission dans sa plénitude, et avec un minimum de savoir, de connaissances, et pourquoi pas de culture juridique, afin d’éviter le hasard, la fatalité, et les verdicts parfois mystérieux…

S.A.A
Dimanche 26 Septembre 2010 - 00:01
Lu 2220 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+