REFLEXION

TRIBUNAL CRIMINEL DE MOSTAGANEM : Une femme accuse son époux d’infanticide



Le tribunal criminel de Mostaganem a jugé de nouveau une affaire où un père a été accusé par son épouse d’avoir administré de violents coups causant des blessures et entrainant la mort de son enfant. Appelé à la barre, l’accusé répondant aux initiales de T.A, âgé de 42 ans, résidant à la wilaya d’Oran, a nié totalement avoir commis un tel acte sur son propre enfant. Ce dernier a ajouté qu’il a appris la mort de sa fille âgée d’à peine de deux années et demie par sa famille. A ce sujet, il a souligné que son épouse accompagnée de sa petite fille, a quitté le domicile conjugal pour se rendre à Mostaganem et depuis, il ne les a plus revus. Intervenant, l’avocat, Maitre B.B assurant la défense de l’accusé a plaidé l’innocence de son client, incapable d’attenter à la vie de son enfant par des coups et blessures. Il a encore ajouté que l’épouse, accompagnée de leur enfant souffrant de blessures, se déplaçant d’Oran à Mostaganem, pouvait se rendre aux urgences pour une consultation médicale de la blessée ou au commissariat pour porter plainte à Oran, et ne point trop attendre pour finir à le faire, juste à Mostaganem. Quant au procureur, après son réquisitoire, il a condamné l’accusé à une peine de prison de dix années. La cour s’est retirée pour délibérer et a prononcé en dernier, l’acquittement de l’accusé en pleurs, qui ne semble point avoir commis un tel acte si sauvage.      

L.Ammar
Lundi 27 Février 2017 - 19:40
Lu 1140 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-11-2017.pdf
3.67 Mo - 20/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+