REFLEXION

TRIBUNAL CRIMINEL DE MOSTAGANEM : Pour un banal berceau, il tue sauvagement son frère



Devant l’absence de toute force morale de la société, le crime crapuleux devient une simple banalité. Le tribunal criminel près de la Cour de Mostaganem dans son audience  du 18 janvier 2015, a eu à se prononcer sur une affaire  de crime crapuleux (homicide volontaire) et a condamné le dénommé KH.A, à une peine de 20 ans de réclusion criminelle. La genèse de cette affaire remonte à l’année 2014 qui suite à une haine tenace qui existait  entre les deux frères ennemis, depuis leur tendre enfance, se livraient une guerre sans merci, jusqu'au où une affaire  banale de berceau d’enfant  qui se trouvait dans la baraque de la victime qui pour chercher noise, lui ordonna  de le réparer, sauf que l’accusé  qui ne l’entendait de cette oreille, refusa catégoriquement. Certains membres de leur famille les séparèrent. Le lendemain, KH.A est sorti de bonne heure de chez lui pour vaquer à ses occupations quand la victime provoqua  son frère qui à son tour, se saisit d’une lame  et lui asséna un coup au front lui provoquant une fracture frontale. Malgré que la victime ait vacillé, l’accusé lui porta un autre coup, à la bouche, puis au coup et un autre à la poitrine, puis pour l’achever, il se saisit d’un tronc d’arbre. Au cours du procès, le procureur de la République a requis la peine à perpétuité.      

Adel
Vendredi 23 Janvier 2015 - 16:32
Lu 779 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+