REFLEXION

TRIBUNAL CRIMINEL DE CONSTANTINE : Les assassins des petits Haroun et Ibrahim devant les juges



Le procès des deux assassins présumés des petits enfants Haroun Boudaira (10 ans) et Ibrahim Hachiche (9 ans) s’est ouvert hier dimanche au tribunal criminel de Constantine. Les deux principaux accusés sur le dossier, à savoir Gasmi Amine (38 ans) et Oubiri Hamza ( 21 ans) répondront à plusieurs chefs d’accusation notamment pour enlèvement, abus sexuels avec violence et homicide volontaire avec préméditation. Un troisième prévenu comparaîtra pour complicité. Il est soupçonné de leur avoir prêté aide au moment où les deux tueurs tentaient de se débarrasser des corps des deux victimes. Les circonstances de l’affaire remontent à mars dernier quand les deux enfants avaient été retrouvés morts non loin d’un immeuble de l’unité de voisinage 17 à la nouvelle ville Ali Mendjeli de  Constantine après avoir été enlevés et séquestrés durant deux jours par leurs ravisseurs. Le double meurtre avait défrayé la chronique constantinoise. La découverte des corps sans vie des deux enfants avait suscité colère et indignation parmi la population.          

Nadine
Lundi 22 Juillet 2013 - 13:14
Lu 259 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+