REFLEXION

TRIBUNAL CRIMINEL : 20 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire



Dans son audience du 3/2/2013, le tribunal criminel de Mostaganem a condamné un individu âgé de 20 ans, à 20 ans de réclusion criminelle pour homicide volontaire. Les faits de cette affaire remontent au 19 janvier 2012, date fatidique quand une querelle éclata entre le père du mis en cause et celui de la victime âgée de 32 ans. La cause de cette rixe  est tout simplement une fuite d’eau provenant d’un siphon défectueux, fort heureusement quelques voisins ont réussi à calmer les esprits. Le soir même de ce jour, avant la prière du maghreb, de nouveau les deux voisins se sont querellés, et suite à un coup de fil anonyme le mis en cause a été informé que son père fut tabassé par son voisin. Fou de rage, ce dernier se dirigea vers le domicile de sa tante, il s’empara d’une arme blanche  et se dirigea vers le domicile de la victime, qui fut surprise par les coups que donnait le mis en cause sur la porte, et juste au moment où elle ouvrit la porte, ce dernier le poignarda au niveau de l’abdomen. Malgré la rapidité des secouristes qui l’ont transporté vers les UMC, la victime rendit l’âme. Le procureur de la République avait requis la perpétuité à l’encontre de l’auteur du crime assortie d’une amende de 150 millions de centimes en guise d’indemnité.                                         

M.AR
Lundi 4 Février 2013 - 08:58
Lu 300 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+