REFLEXION

TRIBUNAL CORRECTIONNEL D’ORAN : Un an de prison avec sursis pour la femme ivre au volant



TRIBUNAL CORRECTIONNEL D’ORAN : Un an de prison avec sursis pour la femme ivre au volant
Le 30 octobre dernier, il était environ de 2 heures du matin, lorsque la dénommée K.B.A.Y., 29 ans, dans un état d’ivresse avancé au volant d’un 4X4 de type « Terios », avait heurté un piéton au niveau de la localité de Bouisseville, dans la daïra d’Ain El Turc. La victime, Houari T, en compagnie de deux autres personnes, a été sérieusement atteinte à la jambe. Ce qui lui a valu un certificat d’incapacité temporaire de travail de 16 jours (sauf complications). Deux semaines après l’accident, l’accusée devait comparaître, avant-hier, devant le tribunal correctionnel d’Ain El Turc pour répondre des faits qui lui étaient reprochés, c'est-à-dire conduite en état d’ivresse et auteur d’accident corporel. Appelée à la barre pour s’expliquer, elle a décliné son identité et a reconnu d’emblée qu’elle conduisait effectivement en état d’ivresse cette nuit-là, lorsqu’elle a commis l’accident. Le jeune homme blessé était aussi présent à l’audience, trainant la jambe et s’appuyant sur une canne. Le ton utilisé par l’accusé était celui d’une femme qui semblait regretter le comportement qui l’a conduite au tribunal, et un peu résignée sur son sort. Sans doute préparée à entendre la sentence devant la victime qui la fusillait du regard. Concernant l’accident, l’accusée a déclaré qu’elle avait cherché à éviter l’accident, mais que cela lui était difficile étant donné que le piéton était au milieu de la route, selon elle. Interrogé à son tour, Houari T. a déclaré qu’il pardonnait mais qu’il n’avait pas les moyens financiers de se soigner. La défense a tenté de rejeter la faute pleine et entière sur la victime qui se serait lancée subitement au milieu de la chaussée au moment du passage du véhicule, ce qui devait donc, innocenter sa cliente. Il demanda donc l’acquittement pur et simple. Les membres du tribunal se sont retirés pour délibérer, avant de revenir annoncer la sentence.L’accusée K.B.A.Y. a été condamnée à 12 mois de prison avec sursis, assortis d’une amende de 50.000 et 8.000 DA de dommages et intérêts.

L. Islam
Jeudi 14 Octobre 2010 - 00:01
Lu 850 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+