REFLEXION

TRANSPORT URBAIN A RELIZANE : Les bus boudent la ville pour les plages



Comme chaque année les paisibles citoyens de  la wilaya  de Relizane et particulièrement  les ménages dépourvus de moyens de locomotion, résidents dans les zones comme Ammi Moussa, Sidi M’hamed  Benali  etc.., sont confrontés au problème quotidien des déplacements, à savoir les  moyens de transports publics qui font défaut y compris les voitures de clans qui optent pour un meilleur rendement et qui est le transport de voyageurs vers les plages de la salamandre, les sablettes à Mostaganem etc…. Ce problème ne se pose pas   seulement  à ces  pauvres familles  mais également  aussi  pour ceux qui utilisent les transports publics et qui éprouvent des difficultés pour se déplacer. A titre d’exemple, les lignes assurant le chef lieu de la wilaya  à la cité Bermadia ( 5 kms )  et la cité Chemirik ( 3 kms) sont quasiment délaissées durant la période des plages et  notamment  après le mois de carême, (rentabilité et business obligent). Un responsable dans la direction des transports a précisé que toute ligne détournée sans autorisation exposera   son auteur à des sanctions administratives pouvant aller jusqu’à la suspension de  circuler.  D’autre part, il est utile de signaler que les canaux d’irrigation que la direction de l’hydraulique a  installer sur  les bords  des  terres agricoles, notamment sur les routes nationales  4, 23 et la 7 sont envahis par des  jeunes qui se rafraichissent de l’eau destinée à l’irrigation des terres.                                               

Gana h.
Samedi 23 Août 2014 - 17:22
Lu 273 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+