REFLEXION

TRANSPORT URBAIN A MOSTAGANEM : Les citoyens pénalisés à partir de 19 h



Plusieurs citoyens avides de fraicheur nocturne  notamment au niveau du boulevard front de mer et espaces verts, convergeant vers les plages ou lieux de loisirs de la ville de Mostaganem, pour fuir la canicule engendrant des fortes chaleurs  durant les journées, sont confrontés aux difficultés liées au manque de transport en fin de journée à partir de 19 H00.  Toutefois, mis à part quelques taxieurs et clandestins, les autres moyens de transport urbain font carrément défaut dans une ville aussi importante que Mostaganem, en cette saison estivale, où elle enregistre un afflux de vacanciers et de touristes venus de toute l’Algérie et même de l’étranger. Cette absence de transport est visible à partir de 19 h00. Ce dérèglement pénalise lourdement les familles qui ne sont pas véhiculées, n’ayant pas les moyens de profiter des plages qui offrent plus de loisirs nocturnes et de fraicheur. D’autre part, les mostaganémois sont attirés par les soirées qui ont lieu au bord de la mer où au niveau de la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki et dont les soirées se prolongent à des heures tardives de la nuit. Ce qui a été constaté de visu, c’est à la fin de chaque soirée, les citoyens dépourvus de transport doivent se débrouiller pour rentrer chez eux. Pour ces derniers le choix est mince, soit héler un taxi ou un clandestin et subir les conséquences de la cherté de la course. Dans cas le contraire, ces derniers choisissent de rentrer chez eux, contrairement à ceux qui ont de la chance d’être véhiculés où qui résident à Mostaganem centre.    

Ikram
Dimanche 7 Août 2016 - 18:16
Lu 240 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+