REFLEXION

TRANSPORT URBAIN : 368 propriétaires de bus sanctionnés en 2013



La Direction des transports de la wilaya d’Alger a émis des sanctions contre 368 propriétaires de bus de transport urbain des voyageurs et 300 chauffeurs de taxi service au cours de l’année 2013, a indiqué lundi un responsable à la direction.  “La commission des sanctions administratives de la Direction des transports de la wilaya d’Alger a sanctionné des propriétaires de bus de transport urbain et des conducteurs de taxis service suite à des plaintes déposées par les utilisateurs de ces moyens de transport, dont la plupart concerne  des infractions attentant à la sécurité des voyageurs”, a indiqué le chef de service transports de la direction M. Ali Hamdi. Selon M. Hamdi, la même instance “a tenu  près de 28 séances pour traiter 584 procès-verbaux concernant les infractions commises par les propriétaires de bus de transport urbain”, ajoutant qu’elle a tenu également 20 réunions pour traiter 612 autres concernant les infractions commises par les chauffeurs de taxis service”. Dans ce contexte le président du bureau des voyageurs à la Direction M. Redouane Hamadouche a affirmé que la commission “applique des sanctions rigoureuses allant jusqu’à la mise en fourrière du véhicule durant 30 jours”. Parmi les infractions impardonnables, le même responsable a cité “les arrêts anarchiques, notamment lorsque les transporteurs font descendre les voyageurs dans des endroits dangereux  tels  que l’autoroute”. La commission est très ferme également à l’égard des “transporteurs qui marquent un arrêt prolongé en dehors des stations urbaines et sub-urbaines”. La commission lutte également contre les mauvaises pratiques des chauffeurs de taxi service notamment le jumelage et le refus de la prestation de service”, a ajouté M.Hamadouche. Concernant la nature du travail de la commission composée de représentants de plusieurs secteurs, le même responsable a affirmé qu’elle “se réunit  au cas où les utilisateurs des moyens de transport collectif et utilisateurs de taxis  services  déposent  des  plaintes contre les propriétaires de ces moyens, “soulignant que “50% seulement des plaignants assistent aux séances”. Dans ce cadre il convient de rappeler que la commission ne se réunit qu’en présence du plaignant afin d’écouter les deux parties et ne pas prononcer des sanctions arbitraires contre les requis. Le parc de transport collectif d’Alger et environs compte 5402 bus avec une capacité globale de plus de 240.000 sièges (bus de transport urbain, inter-wilayas, transport en commun suburbain de voyageurs et les bus de transport rural). Concernant les stations de transport collectif, la wilaya d’Alger compte 31 stations de transport collectif urbain et suburbain de voyageurs et une seule gare routière de transport inter-wilayas. Le parc de taxis service activant au niveau de la wilaya d’Alger compte 14570 taxis avec un capacité globale de 204500 sièges entre taxis service individuels et collectifs, taxis inter-wilayas et les sociétés radio-taxi.              

Ismain
Mardi 7 Janvier 2014 - 18:31
Lu 123 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+