REFLEXION

TRANSPORT PUBLIC URBAIN : Les lignes de transport vers Kharouba, désertées dès 17 heures !



Les malheureux citoyens, résidents aux cités 600 logements, aux 544 lotissements et à  Hai-Es-Salem relevant de la localité de Kharouba, ont toutes les peines du monde à se rendre chez eux  au-delà de 17 heures, l'horaire qui semble également indiquer le départ des transporteurs  publics privés qui ne desservent plus la ligne desservant la cité. Ces derniers préfèrent regagner leurs domiciles sans se soucier des usagers du transport qui attendent leur retour incertain, bloqués aux ex "Trois ponts". Les habitants de Kharouba, perdant tout espoir de revoir les bus du transport public, se rabattent vers les taxieurs, qui malheureusement exigent de fortes sommes pour la course. Face à cette déplorable situation, les citoyens de Kharouba sollicitent l'affectation d'un bus de l'entreprise du transport urbain, pour desservir leur localité et leur éviter de tels désagréments et des frais supplémentaires pour rentrer chez soi.         

 

L.Ammar
Samedi 9 Janvier 2016 - 18:20
Lu 399 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+