REFLEXION

TRANSPORT PUBLIC : La FNPC plaide pour l’annulation de la hausse des tarifs



La fédération nationale de protection des consommateurs plaide, désormais, pour l’annulation purement et simplement de  la décision de la hausse des tarifs du transport.Une décision annoncée par les pouvoirs publics au tout début de l’année en cours et que la fédération trouve  «injustifiée et décidée sans concertation avec les principaux concernés». Le président de cette fédération a contesté, ouvertement, cette hausse, qualifiée d’unilatérale. Ces « revalorisations» variant entre 40 et 100 %  représentent pour les foyers un cout mensuel moyen de 12 000 dinars, dira M.  HarizZaki qui, au passage, regrettera le fait que jusqu’à hier, « notre appel au ministère du commerce et au conseil national de la concurrence pour l’annulation de ces hausses soit resté vain». A plus forte raison, poursuivra l’orateur, que la décision a été promulguée  sous forme d’une circulaire ministérielle, ce qui est contraire à la loi en vigueur », selon lui,  le département de Amar Tou a «dépassé largement ses prérogatives».M. HarizZaki avertit que «si le ministère ne revient pas sur cette décision pour revenir  à l’application de l’ancienne tarification, nous aurons recours à la justice pour recouvrer les droits des consommateurs». Rappelant que ce sont les citoyens aux faibles revenus qui empruntent les transports en commun, le président de la fédération nationale de protection des consommateurs mentionnera que c’est à l’Etat que revient la mission d’assurer justement cette mission de service public liée au transport en commun .

Nadine
Mercredi 13 Février 2013 - 09:44
Lu 192 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+