REFLEXION

TRANSFERT DES EAUX DU MAO : Un million d’habitants approvisionnés en eau potable

Le transfert des eaux du Mostaganem-Arzew-Oran (MAO) a permis d’approvisionner en eau potable près d’un million d’habitants dans la région d’Oran, a affirmé jeudi Messaoud Terra, directeur de l’approvisionnement en eau potable (AEP) au ministère des Ressources en eau.



Ce système, d’une capacité de transfert de 540.000m3/ jour, permet de satisfaire la demande en eau potable Oran et Mostaganem, via la zone industrielle d’Arzew, a-t-il précisé sur les ondes de la Radio nationale. Cette infrastructure hydraulique alimentée principalement à partir des barrages de Cheliff et de Kerrada, connaitra des extensions avec la mobilisation des ressources en eau provenant des unités de dessalement d’eau de mer, a ajouté ce responsable. En effet, grâce à la méga-station de Merset el Hadjadj, ce sont près de 500.000m3/jour qui seront injectés dans le système MAO ce qui permettra, souligne M. Terra, "de sécuriser définitivement l’approvisionnement des wilayas de l’ouest du pays (Oran, Mostaganem, Sidi Bel Abbès,  Ain Témouchent et Tlemcen)". Selon lui, les investissements consentis pour assurer un approvisionnement régulier en eau potable de ces wilayas sont évalués globalement à 100 milliards DA. Interrogé à propos de la faible pluviométrie constatée en automne 2013 et son incidence sur le taux de remplissage des barrages en exploitation, le même responsable a fait état d’un léger déficit", précisant que" les prochaines pluies hivernales devraient rétablir la situation".

Medjadji. H
Dimanche 12 Janvier 2014 - 16:35
Lu 224 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+