REFLEXION

TRAMWAY D’ORAN : Les Travaux ont causé le chômage de 1500 commerçants



TRAMWAY D’ORAN : Les Travaux ont causé le chômage de 1500 commerçants
Selon les membres du bureau local de l’Union générale des commerçants et artisans UGCAA de la wilaya d’Oran, le bilan des activités commerciales est en baisse, compte tenu des désagréments des travaux d’aménagements engagés par la société étrangère Espagnole réalisatrice du projet du Tramway de la ville d’Oran , dans les différents artères et boulevards de la ville d’Oran, notamment ceux des commerçants du boulevard Mascara, Saint Eugène et Es-Sénia qui affirment que la fermeture des accès a condamné leur activité et par conséquent il a été jugé judicieux de fermer définitivement ces locaux, du fait que les camions chargés de les approvisionner ne pouvaient plus accéder, ce qui justifiait en partie cette décision amère. A quelques jours, de la fête de l’Aïd, ce sont d’autres pères de famille qui expriment leur désarroi devant les conséquences que continue à engendrer le tracé du tramway. Devant ces désagréments, qui perdurent, l’ensemble des commerçants concernés par les désagréments des travaux, devront être dédommagés de tous ces préjudices, qui se chiffrent à des centaines de millions de Da. Aussi l’entreprise du métro d’Alger, doit prendre ses responsabilités pour les indemniser conformément à la loi, explique-t-on à l’UGCAA. La cellule de crise installée depuis des mois, à la suite de la colère des 1500 commerçants mis en chômage et qui viennent de mettre les clés sous le paillasson a ficelé son rapport d’activité qu’elle devra soumettre aux hauts responsables des services concernés. Les commerçants sous la houlette de l’UGCAA, demandent une indemnisation en application du modèle européen, une opération à laquelle ils doivent être concertés.

Medjadji H
Samedi 13 Août 2011 - 10:24
Lu 518 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+