REFLEXION

TRAIT D'UNION : Retour en force de la diplomatie algérienne !



Ces derniers temps sont marqués au niveau de la diplomatie internationale par le retour en force de la diplomatie algérienne sur le concert des nations du monde entier, grâce à une vision stratégique de l’État algérien et ses efforts de pacification des régions voisines voire plus lointaines. Et les exemples ne manquent évidemment pas pour en illustrer de tels propos, surtout dans un contexte mondial caractérisé par la monté du terrorisme aveugle. Après la publication du rapport annuel du département d'État américain dans son édition 2014,  publié vendredi, dont Al Huffington Post, a choisi un chapitre,  indiquant que l’Algérie reste un partenaire clé dans les efforts mondiaux de lutte contre le terrorisme, nous nous rappelons des déclarations de Ramtane Lamamra, le ministre algérien des Affaires étrangères à l'Opinion (un site d’information) « Nous ne pouvons baisser la garde contre les terroristes. Les incidents sécuritaires en Libye et Tunisie montrent que la menace n’a pas disparu ». Pour cela la vigilance est de mise. Le double rôle diplomatique et sécuritaire de l’Algérie favorise l’émergence d’une paix plus durable dans la région selon les chefs d’États des pays voisins. Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) est "durablement affaiblie" et a perdu sa liberté de circulation dans la bande sahélo-saharienne, a estimé jeudi le chef d'état-major de l'armée de terre française ; il s’agit là des fruits d’une coopération sécuritaire élargie dans le domaine sécuritaire et stratégique du pays. Certes, l’espace sahélo-saharien est immense, désertique, pas facile d’accès et nécessite beaucoup de moyens pour le contrôler. Depuis le déclenchement de la guerre au Mali, les dirigeants du Sahel ont pris conscience de l’intérêt de mutualiser leurs efforts pour lutter contre des groupes comme Aqmi, le Mujao et Boko Haram. Ils agissent actuellement pour endiguer les tentatives de recomposition des cellules terroristes. Les partages d’information se multiplient aussi au niveau des services de renseignement. Un point essentiel pour la marche vers l’éradication du terrorisme dans la région.

AS. Mohsen
Dimanche 21 Juin 2015 - 18:41
Lu 1628 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+