REFLEXION

TRAIT D'UNION : Quand ‘’la perle’’ s’énerve !



Louisa Hanoune a du talent. Elle a même un don. Elle arrive à concentrer à elle seule toutes les vieilles rancunes et les haines recluses héritées de la mal digérée et douloureuse ère du parti unique. Elle est le parangon d'une ‘’pénible’’ nostalgie: La révolution agraire. Son regret du temps béni des coopératives ‘’goulags’’ s'exprime, en effet, sans pudeur, fustigeant par-ci ces impérialistes "qui ont détruit un paradis" perdu, invoquant par-là l'assertion prédictive que l'on prête à Boumediene "dans 50 ans vous verrez ce que deviendra ce pays ". Louisa Hanoune est une obsession. Une pathologie de l’après parti unique. Elle a la tête du riche bijoutier, comme l'indique son nom (Louisa signifie perle en dialecte algérien), mais vit son existence comme un "Trotski" aux cheveux cassés. Son allégeance au monde "rouge", fantasmé supérieur, est instinctive, atavique, quasi automatique. Elle fait perdurer jusqu'à aujourd'hui cette guerre qui se matérialise à travers sa haine du capital, tantôt qualifiée, de manière euphémistique, de socialiste, de trotskiste ou de l’extrême gauche. Louisa est un anachronisme. Elle est la quintessence de ce que les psychanalystes qualifient de haine soi. Louisa n'aime bien sûr pas le privé et le libéral qu'elle est, mais elle n'aime également pas la soumission. Mais Louisa est cohérente. Sa haine des capitalistes, des islamistes et les anti-syndicats forme une totalité dialectique. Sa société idéale est monolithique: Mono idéologique et culturellement laïque.  Bref, Louisa n'aurait pas d'autre intérêt que psychanalytique si son succès autoritaire ne disait pas quelque chose de l’Algérie de demain. Cette Algérie "louisée" qui ne s'aime pas elle aussi. Qui cherche encore 50 ans après  l’indépendance  les raisons d'un mal-être consubstantiel. Cette Algérie qui se fantasme rouge alors qu'elle est musulmane, multiculturelle métissée et arabisée.

Charef Slamani
Mardi 2 Décembre 2014 - 16:00
Lu 218 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+