REFLEXION

TRAIT D'UNION : Les soldats du feu à la fête !



Aujourd’hui dimanche 1er mars, marque la journée mondiale de la Protection Civile, et une fois dans l’année la communauté internationale rendra hommage à ses « soldats du feu » qui luttent sans relâche et parfois au péril de leurs vies pour sauver des personnes des flammes dévastatrices ou de situations dangereuses. Cette date a été retenue dans le calendrier des Journées Mondiales car elle est celle de l'anniversaire de l'entrée en vigueur de la Constitution de l'OIPC en tant qu'organisation intergouvernementale, le 1er mars 1972. L'Organisation Internationale de Protection Civile (pour les anglophones, il s'agit de l'ICDO, International Civil Defence Organisation) est une organisation intergouvernementale qui s'est fixée pour objectif principal de contribuer à la mise en place  par les États de mesures et d'organisations propres à assurer la protection et l'assistance aux populations face aux catastrophes naturelles et celles dues à l'homme. Parmi les objectifs affichés pour cette journée l’on peut citer celle d’attirer l'attention du public le plus large sur son rôle majeur dans la vie quotidienne des populations et sensibiliser les populations sur les mesures à adopter en cas de catastrophes naturelles. Elle permet d'organiser toute une série de manifestations, conférences, débats, expositions et même des exercices de préparation aux catastrophes et à l'organisation des secours. Alors aujourd’hui, les pompiers seront à la fête dans nos casernes, et recevront comme à l’accoutumée les honneurs par les hauts gradés de la fonction sous le crépitement des appareils à photos. Ce sont une frange de la population dans une société, qui paraît moins bénéficier d’une certaine reconnaissance sociale malgré l’importance de leur mission au quotidien. Au vu du nombre ahurissant d’accidents de la route dans notre pays, nous mesurons mieux le sacrifice humain et professionnel des soldats du feu qui en plus de cela, quelques fois, doivent faire face à des pyromanes ‘’fous’’. En ce jour, nous leur rendons un hommage appuyé en nous rappelons de notre enfance quand nous jouions avec les allumettes, au fond nous admirions déjà ces sapeurs-pompiers.

AZZI S. Mohsen
Samedi 28 Février 2015 - 17:05
Lu 161 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+