REFLEXION

TRAIT D'UNION : L’holocauste pour les musulmans français



Qui de nous n’a pas vu le film ‘’banlieue 13’’ où les musulmans et les noirs sont enfermés dans des ghettos protégés par les hauts murs. Ce film a, apparemment, donné des idées au gouvernement français  qui parle pour la première  fois d’apartheid en France. Certains ont été choqués par les propos du premier ministre français Manuel Valls, comme si la France n’a jamais connu d’apartheid. Avant même l’Afrique du Sud, la France est pionnière en matière  de ségrégation raciale. C’est en Algérie que le premier apartheid fut établi où les Algériens étaient interdits de fréquentation des lieux où les colons français se sont habitués à se réunir. Certaines plaques collées aux murs de nos villes immortalisent cet  apartheid pour que nulle n’oublie les blessures infligées à nos ancêtres par cette France, soi-disant des droits de l’Homme. Personne n’a oublié cette plaque : ‘’interdit aux chiens et aux arabes’’. Et oui, les arabes étaient traités de ‘’chiens’’ chez eux par les envahisseurs français.   Aujourd’hui, le chef du gouvernement français ressuscite pour ses ‘’compatriotes’’ musulmans l’apartheid, classé le moment d’une génération, et regrette au fond de lui-même que le film  ‘’banlieue 13’’ ne soit pas une réalité. Cependant, Valls et consorts ne  désespèrent pas et projettent  de créer des "no go zones" pour les musulmans, une sorte de nouvelle plaque  ‘’interdit aux chiens et aux musulmans’’ : version améliorée.  Foxnews n’a pas fauté quand elle a révélé qu’il existait  des "no go zones" à Paris.  Ces zones où sont interdits d’accès non pas les non-musulmans, mais  les noirs et  les musulmans de diverses origines. C’est cette réalité qu’il faut dire et dénoncer, quoiqu’on sache que ceci est voulu par les autorités françaises. On pense sérieusement que ces dernières entameront prochainement les préparatifs d’un nouvel apartheid comme dans le film, où les musulmans et les noirs seront porteurs de bracelets électroniques comme ce fut le cas au ghetto de ‘’Lodz’’ où les juifs étaient porteurs de l’étoile jaune avant leur extermination.

Charef Slamani
Samedi 24 Janvier 2015 - 17:22
Lu 354 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+