REFLEXION

TRAIT D'UNION : L’Algérie, société de consommation malgré elle



Nous essayerons de traiter aujourd’hui succinctement un autre volet de la question à savoir le phénomène de la boulimie excessive qui a envahi les algériens et cela malgré eux, car on ne naît pas boulimique, mais on le devient.  Jadis, le peuple algérien se nourrissait d’une façon rationnelle, car il vivait modestement et était imprégné de certains principes moraux et religieux qui étaient pour lui comme des garde- fous  qui le régulaient. Il vivait sainement, puisque toute son alimentation était naturelle et saine donc si on peut s’exprimer ainsi, ils étaient plus bio qu’actuellement où comme on dit « qui rentre fait ventre »  Depuis deux décennies environ, avec l’ouverture du pays vers une économie de marché suivi de la mondialisation, la société algérienne est devenue une société de consommation tous azimuts et dans tous les domaines et plus précisément dans le domaine de l’alimentation où on consomme tout ce qui nous passe sous la main et ce mode de vie lui était complètement étranger.  Ce genre de comportement négatif  entraîna l’apparition de nouvelles maladies comme les différentes sortes de cancers ainsi que d’autres maladies graves  pouvant entrainer la mort, ce qui provoqua un chamboulement radical dans la vie des algériens.  À ce train-là, la société algérienne risque de se décimer à petit feu. Ce constat désolant à plus d’un titre, nous amène à se poser la question de savoir « si on vit pour manger où on mange pour vivre » ?    Il me semble à mon humble avis que la première tranche de la question s’applique pour nous car nous ne vivons que pour manger et l’exemple flagrant est le mois de Ramadhan où malgré la mercuriale qui monte en flèche, l’algérien a la phobie du stockage  et la ruée vers les souks pour procéder à l’achat à tout bout de champ  même s’il doit en fin de compte jeter la nourriture à la poubelle.  Cela prouve que le citoyen algérien ne pense qu’à se remplir le ventre et non de s’élever au monde des idées qui est le moteur de toute civilisation. 

Benyahia El Houcine
Lundi 22 Juin 2015 - 18:13
Lu 1702 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+