REFLEXION

TRAIT D'UNION : Faut-il garder l’histoire pour soi-même ?



Il ne s’agit pas d’une légende, ni d’une histoire fictive, mais d’une réalité amère marquée par l’ampleur et la gravité de l’évènement qui a couté la vie à des centaines de milliers de personnes algériennes, pour que vive l’Algérie libre et indépendante. Oui une liberté arrachée au prix du sang, hélas, il faut  aussi noter que des innocents de l’autre côté de la méditerranée ont payé de leur vie une lutte qui ne les concernait pas. Comment narrer une telle épopée qui a marqué les esprits  quant au soulèvement de tout un peuple qui a refusé l’oppression et aussi d’être l’esclave et le sous-fifre  de cet intrus français colonisateur dont le slogan parlait de ‘’Liberté, Egalité et Fraternité’’ une sorte d’expression tout à fait contradictoire avec la réalité sur le terrain, où châtiments corporels, crimes contre l’humanité, meurtres excès, tortures viols etc…étaient commis par ces ennemis de l’Algérie et qui se disaient civilisés se comportant comme des barbares, des animaux sauvages  et vulgaires criminels sanguinaires dignes des monstres issus de la préhistoire. L’histoire est là, palpable et véridique, elle raconte cet évènement grandiose qui est devenu une affaire mondiale et non une légende ou une fable comme peuvent l’imaginer quelques-uns. Faut-il garder l’histoire pour soi-même ? Bien sûr que non, il faut à cet effet  qu’historiens et moudjahidine encore en vie ayant vécus la guerre d’Algérie s’associent pour écrire et diffuser davantage ce qui s’est réellement passé pendant la révolution qui appartient à tout le peuple algérien sans distinction aucune. Il faut bien le dire que la population algérienne de l’époque avait vécu l’horreur d’une guerre sans merci, improvisée et organisée par sanguinaires, tels que les  ‘’Paul Aussaresses, les Salan, les Papon, les Massus et consorts’’ pour ne citer que ceux-là, car la liste est longue.

B. Adda
Mardi 4 Novembre 2014 - 16:53
Lu 96 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+