REFLEXION

TRAIT D'UNION : Être musulman et travailler à Charlie Hebdo, un vrai ‘’dilemme’’ ?!



La dernière nouvelle concernant la Rédaction du désormais mondialement et tristement célèbre magazine hebdomadaire français ‘’Charlie Hebdo’’, nous apprend l’intégration du caricaturiste algérien  Ali  Dilem parmi l’équipe du journal satirique ayant bouclé lundi dernier son 1179ème  numéro dans les bureaux prêtés par le journal « Libération ». Lors du drame de Paris, le caricaturiste avait déclaré « On n’est pas là pour faire du mal. Quand il y a eu les dessins sur Mohammed (QSSSL), j’étais l’un de ceux qui prenaient la défense des dessinateurs danois en disant qu’il ne faut pas égorger quelqu’un parce qu’il a fait une caricature. Il y a des choses un peu plus sérieuses dans la vie. Il y a eu, ici, des massacres y compris dans des rédactions ». Mais le moins qu’on puisse dire est que cette annonce a suscité beaucoup de réactions en Algérie vu le positionnement particulier de l’hebdomadaire satirique ayant un penchant pour les attaques virulentes contre la communauté musulmane. D’aucun s’est posé la question de la compatibilité de la profession de caricaturiste avec la conviction religieuse de la personne. En d’autres termes ; peut-on être musulman et travailler à Charlie Hebdo ? N’est-ce pas là un vrai dilemme pour notre caricaturiste algérien, sans jeu de mots ?! Si la nouvelle de son recrutement à Paris a fait ressortir chez certains artistes algériens « une fierté bien cachée » il n’en demeure pas moins que son nouveau rôle poserait quelques interrogations surtout vis-à-vis de la ligne éditoriale de l’hebdomadaire et la liberté de Dilem de pouvoir contrecarrer certaines idées douteuses au sein de Charlie Hebdo afin de ne pas perdre son crédit chez ses compatriotes.  En tous cas, la venue de Dilem a réveillé la curiosité de pas mal de confrères dans les médias français sur la personnalité de ce dernier. L’homme aux 26 procès comme on l’appelle renforcera-t-il ce mouvement de ‘’Charlimania’’ et donnerait-il  un peu plus de légitimité à Charlie pour parler de la vie politique et sociale du Maghreb et du Moyen-Orient sans passer pour post-colonisateur ou condescendant ?

AZZI S. Mohsen
Mercredi 25 Février 2015 - 19:39
Lu 619 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+