REFLEXION

TRAIT D'UNION : A quand un pardon pour les crimes commis ?



Après l’ambassadeur de France en Algérie en 2005 reconnaissant la responsabilité de la France dans les massacres de Sétif, évoquant une tragédie inexcusable, voilà que le secrétaire d’Etat français chargé des anciens combattants rend hommage lui aussi aux victimes des massacres de Sétif. Ces crimes contre l’humanité perpétrés par les français d’avant en Algérie ne sollicitent pas simplement une toute petite reconnaissance ou un simple hommage timide. Ils ne peuvent apaiser les faits très douloureux pour les algériens qui à l’instar de certains peuples dont les français  ont subi les affres des guerres. Il aurait été préférable pour les autorités hautement placées de demander pardon, pour les crimes commis par leurs  anciens, comme ont eu le courage de le faire des allemands faisant part de leurs excuses et de leurs regrets quant à la participation de certains de leurs compatriotes praticiens qui sont impliqués dans le génocide des Juifs pendant la seconde guerre mondiale, même des communautés religieuses ont reconnu ces génocides et demandé pardon pour les  criminels, alors pourquoi ne pas demander pardon aux  Algériens pour les horreurs… ?  Ces crimes intentionnels ne sont pas de petites bavures ou de simples accidents, ils sont inqualifiables commis au nom de la France le pays des libertés et des droits de l’Homme et ont endeuillé tout un peuple. Chaque hommage rendu par les algériens  à ces victimes assassinées  en cette date mémorable est un jour de gloire, car sans eux (les victimes), il n’aurait pas été possible de célébrer de tels évènements en citoyens libres dans un pays indépendant. Il est malheureusement triste pour les pays ayant subi les affres de la guerre  du colonialisme et de l’impérialisme que de pareils génocides très graves aient été commis. Heureusement qu’il y a les représentations nationales qui à chaque évènement sont présentes pour rappeler à chacun de nous de na pas oublier ce qui s’est passé un certain 8 mai 1945.

AZZI S. Mohsen
Lundi 20 Avril 2015 - 18:41
Lu 160 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+