REFLEXION

TRAGIQUE COLLISION ENTRE UN CAMION ET UN BUS : 33 morts et 15 blessés à Laghouat

L’hécatombe routière continue d’endeuiller des familles entières, mais cette fois-ci c’est à la veille de ramadan, un mois tant attendu par les musulmans que trente-trois (33) personnes sont toutes mortes carbonisées et 22 autres ont été blessées dans une tragique collision, impliquant un bus de transport de voyageurs et un camion , suivi d’un incendie sur la RN N °23 au lieu-dit zone djedar commune et daïra d’Oued Morra. L’accident a eu lieu dans la soirée de vendredi à samedi au niveau de la commune Oued El Morra (wilaya de Laghouat) à deux heures cinquante minutes du matin (2h50, ont indiqué samedi les services de la Protection civile).



Selon le directeur wilayal, le colonel Djamel Khemar, l’accident est survenu suite à une collision frontale entre le bus de voyageurs venant d’Oran à destination d’Ouargla et un camion poids lourd se dirigeant en sens inverse. Un accident qui a causé la mort de 30 personnes, toutes carbonisées suite au choc de la collision engendrant un incendie qui a ravagé le bus. Selon l’information le choc était tellement violent que le bus a été projeté contre des rochers. Selon toujours le communiqué de la protection civile, d’importants moyens humains et matériels de la protection civile ont été déployés et/ou mobilisés sur les lieux, pour porter aide et assistance aux victimes et à l’évacuation des dépouilles mortelles de ce terrible accident, vers l’hôpital d’Aflou. En ce sens, 15 ambulances, 04 engins d’incendie et 19 équipes d’intervention ont été réquisitionnés par la protection civile.  Une enquête a été ouverte par les services de la Gendarmerie nationale pour déterminer les causes exactes de cet accident, en attendant l’arrivée d’une équipe technique d’Alger chargée d’approfondir les enquêtes.  Dans une déclaration à l’APS, le directeur de la santé de la wilaya de Laghouat a indiqué que la plupart des 22 blessés du tragique accident de la circulation survenu à Edjder, dans la wilaya de Laghouat, sont dans un état "stationnaire".  Le même responsable a relevé qu’hormis un blessé qui a subi des brûlures au 2ème degré ayant nécessité son transfert sur Alger et un autre ayant eu des fractures et devrait être opéré, la plupart des blessées se trouvent dans un état "stationnaire". Il a indiqué que tout le corps médical (généraliste, spécialiste et staff paramédical) a été mobilisé à l’Etablissement public hospitalier "EPH-Bedjara Abdelkader" d’Aflou, en plus des équipements médicaux nécessaires, pour assurer une meilleure prise en charge des blessés. Agés entre 6  et 52 ans, ces blessés sont originaires des wilayas de Tiaret, Relizane, Oran, Tissemsilt, Mostaganem, Ouargla et Béchar, a-t-on indiqué.  Pour rappel, La région d’Edjder avait été le théâtre en septembre 2014 d’un accident tragique similaire ayant entrainé la mort de 17 personnes et a causé des blessures à 27 autres. La route fait encore parler d’elle, et les morts continuent à être comptabilisés. Hélas, les accidents routiers, ne cessent de faire la une des journaux, et ce en dépit de toutes les mesures prises par les autorités compétentes pour mettre fin à ces hécatombes routières qui sèment la mort. Dans la plupart des cas, les causes seraient dues au non-respect du code de la route, et à l’erreur humaine, dont dépassement dangereux, excès de vitesse, fatigue du conducteur dans les longs trajets etc…  

Rym.B
Samedi 4 Juin 2016 - 17:52
Lu 433 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+