REFLEXION

TRAFIC DE VEHICULES DE LUXE : Un réseau international de 12 personnes démantelé



Décidément, le fléau du trafic de véhicules est un « mal endémique » qui gangrène la capitale de l’Ouest du pays. Une fois de plus la section de recherche relevant du groupement régional d’Oran de la gendarmerie nationale vient de mettre fin aux agissements d’un important réseau de trafic de véhicules de luxe de type Mercedes et Wolks Wagen, volés dans des pays européens et acheminés frauduleusement en Algérie où ils sont cédés à des prix exorbitant. Ce réseau de trafic de véhicules démantelé à Oran est composé d’une douzaine de personnes dont la majorité ont été arrêtées à l’exception du chef de réseau, le dénommé LD, âgé de 34 ans, en fuite et qui fait l’objet d’intenses recherches. Selon nos informations, la mise hors d’état de nuire a eu lieu suite à une information parvenue à ces services de sécurité faisant état de l’existence d’une activité douteuse au niveau de deux ateliers de tôliers situés dans la localité d’El Kerma à la sortie Est de la ville d’Oran que les gendarmes ont interpellé onze individus dont la présentation devant la justice a eu lieu avant-hier au tribunal d’Es Senia. Il s’agit d’individus expérimentés, indique- t’on, dans le domaine du trafic de véhicules compte tenu de leurs antécédents judicaires. Leur mode opératoire consiste tout simplement à subtiliser des véhicules à partir de plusieurs pays d’Europe, une fois les véhicules sur le territoire national, les membres du réseau procèdent aux changements de leur numéro de série. Du coup, ces véhicules sont dotés de faux papiers administratifs notamment les cartes grises falsifiées portant le cachet de la wilaya d’Oran. Les éléments de la gendarmerie du groupe régional de St Huber ont abouti à l’arrestation d’autres membres de ce réseau et à la récupération de plus d’une douzaine de véhicules qui étaient proposées à la vente au prix dépassant les 4 millions de D.A l’un. L’enquête est toujours en cours et les services de l’Interpol sont mis à contribution pour déterminer de quels pays européens ces véhicules ont été volés.

N.Bentifour
Lundi 11 Avril 2011 - 11:13
Lu 291 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+