REFLEXION

TRAFIC DE LAIT EN POUDRE EN ALGERIE : 10 laiteries épinglées

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Abdelwahab Nouri, a indiqué à Alger avoir ordonné la fermeture de 10 unités de production laitière impliquée dans le détournement de poudre de lait.



L'Algérie est à la traque du commerce illicite de poudre de lait. Ce sont au total 10 laiteries impliquées « dans le détournement de poudre de lait au profit de produits non conventionnés » qui ont été définitivement fermées en Algérie, a indiqué  le ministre de l'Agriculture et du Développement rural. Abdelwahab Nouri a précisé, en marge d'une réunion d'évaluation des contrats de performance du secteur de l'agriculture, que les investigations se poursuivaient pour d'autres unités qui risquent aussi la fermeture. Seule l'utilisation de la poudre de lait pour la production du lait pasteurisé en sachet (25 DA) subventionné par l'Etat est autorisée par le cahier des charges qui lit l'Office national interprofessionnel du lait (ONL) aux laiteries. Ces investigations ont été lancées suites aux perturbations dans la distribution ayant subi une hausse des prix des produits dérivés dans plusieurs wilayas du pays. D'après les professionnels du secteur, cette perturbation est due à la hausse des prix de la poudre sur le marché mondial et aux dysfonctionnements de la distribution, rapporte El Watan. Les données présentées pendant la réunion d'évaluation révèlent que les wilayas de Sétif, Sidi Bel Abbes et Skikda réalisent 19% de la production nationale alors que 650 communes réalisent 80% de la production nationale. Il n'est pas anodin que le ministre ait lancé cette importante investigation dans le secteur du lait, l'Algérie compte parmi les plus grands consommateurs de lait, dont la consommation annuelle dépasse les 5 milliards de litres. La consommation annuelle par personne tourne autour de 143 litres de lait contre 150 dans les principaux pays producteurs de lait. Abdelwahab Nouri a par ailleurs indiqué son intention d'engager d'importants investissements dans l'élevage de vaches laitières dans le cadre d'un partenariat entre l'Algérie et la Grande-Bretagne.

Ismain
Mercredi 12 Mars 2014 - 17:25
Lu 566 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+