REFLEXION

TRAFIC DE CIMENT A MASCARA : Une bande mise hors d’état de nuire à Zahana



Les services de sécurité de la daïra de Zahana ont mis hors d’état de nuire une bande spécialisée dans le trafic de bons de ciment au niveau de la cimenterie de la localité. Cette bande a pris la cimenterie de Zahana pour terrain d’exploitation d’où elle a pu extraire des tonnes de ciments à l’aide de faux documents et autorisations de construire. L’affaire a été découverte le 20 juin lorsque la police judiciaire a été informée que des personnes soupçonnées comme étant des trafiquants qui prennent du ciment avec de faux documents. Une personne au comportement louche a attiré leur attention pour être mise sous surveillance. Il s’est avéré que la personne répondant aux initiales de A.B, âgée de 40 ans résidant dans la wilaya d’ Ain-Temouchent, avait dans son véhicule des photocopies de cartes d’identité de personnes n’ayant aucun lien avec la cimenterie et des autorisations de construire truquées dont 11 venant de la commune de Tizi, légalisées au niveau de la même commune, 09 légalisées au niveau de l’APC de Mamounia, et deux autres légalisées au niveau de l’APC de Mascara. Suite à ça, la police a entamé son enquête à partir de l’APC de Tizi, l’officier de l’état civil avoue que les documents sont falsifiés et qu’elles ont été réellement légalisées au niveau de l’APC où elles furent présentées par l’agent B.M qui a vérifié les pièces originales, ce dernier dénonce une autre personne dénommée Z.N habitant à Tizi, lorsque celui-ci est arrêté, il se présente comme étant entrepreneur, son domicile a été fouillé après une perquisition du procureur de la république, où d’autres fausses pièces ont été découvertes, ces pièces une fois légalisées seraient remises a H.H qui les remettrait à son tour à A.B, résidant à Ain-Temouchent , les photocopies des cartes d’identité lui sont fournies par Y.T, résidant à la commune de Tizi moyennant la somme de 2000 DA . Le dossier a été remis au procureur de la république près tribunal de Sig qui a ordonné l’emprisonnement provisoire de quatre d’entre eux, en attendant la clôture de l’enquête pour que ces personnes soient jugées.

B.Boufaden
Lundi 18 Juillet 2011 - 10:29
Lu 478 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+