REFLEXION

TRAFIC DE CARTES D’IMMATRICULATION A MOSTAGANEM : Les services concernés dans le collimateur des enquêteurs

Les services des cartes d’immatriculation de véhicules de la wilaya et de la daïra de Mostaganem seraient dans le collimateur des enquêteurs de la gendarmerie. L’enquête avait été déclenchée à partir de la daïra de Bethioua dans la wilaya d’Oran, croit-on savoir.



TRAFIC DE CARTES D’IMMATRICULATION A MOSTAGANEM : Les services concernés dans le collimateur des enquêteurs
Le phénomène a été remarqué partout sur le territoire national. La falsification des cartes d’immatriculation et autres documents afférents aux véhicules est devenue monnaie courante. Ainsi les services de la Gendarmerie Nationale de Bethioua viennent d’ouvrir une vaste enquête au sujet d’une grande opération de falsification de dossiers relatifs à l’établissement de cartes d’immatriculation de véhicules qui toucherait la wilaya d’Oran et Mostaganem. Cette vaste opération concernerait selon notre source plus de 100 dossiers de cartes d’immatriculation de véhicules de différentes marques au niveau des agences de vente et des intermédiaires au niveau des marchés de voitures. Agissant sur la base de renseignements précis, faisant état de cas de dossiers falsifiés pour l’immatriculation de véhicules à Oran et dans d’autres wilayas dont Mostaganem. Plusieurs suspects opérant à la daïra de Béthioua sont actuellement entendus et bon nombre d’entre eux ont été momentanément suspendus de leur fonction, en attendant les conclusions de l’enquête, selon la même source. Ces derniers agissaient à la demande de leurs complices, pour inscrire à la base de données de la wilaya d’Oran ou autre, des véhicules volés ou trafiqués avec des dossiers pour se faire délivrer des cartes d’immatriculation (cartes grises) avant de les revendre, selon une source proche du dossier. Les investigations entreprises par les enquêteurs, auraient aussi abouti à une longue liste de personnes suspectées, parmi elles des agents de la wilaya et daïra de Mostaganem. En tout état de cause, l’enquête se poursuit et serait élargie dans les tous prochains jours à la wilaya de Mostaganem et d’autres wilayas croit-on savoir, afin d’identifier et arrêter les principaux acteurs et ceux qui sont derrières ce réseau de trafic.

Hocine
Dimanche 21 Mars 2010 - 10:41
Lu 1518 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+