REFLEXION

TRAFIC DE BILLETS DE BANQUE : Démantèlement d’un important réseau de 17 subsahariens à Tlemcen

La brigade criminelle auprès des services de la police judiciaire relevant de la sureté de wilaya de Tlemcen, a procédé au démantèlement d’un réseau criminel composé de ressortissants africains qui activaient dans les caves des bâtiments en état de construction à la cité « Hai Zitoune » à El-Kifane selon des sources sécuritaires.



Les services de sécurité ont agi suites à de fiables informations, où ils ont perquisitionné les lieux suspectés, et à leur grande surprise ont découvert une liasse de faux billets de banque, et des produits chimiques selon la même source. Suite à cette importante découverte, les forces de police relevant de la même brigade se sont déplacés en compagnie des éléments de la police scientifique où ils ont cerné les lieux et arrêté  17 subsahariens de différentes nationalités, âgés entre  22  et 35 ans selon la même source. Les mêmes services de sécurité ont également trouvé une caisse en bois de couleur blanche équipée de fils électriques et de pièces électroniques sophistiquées et un ensemble de liasses en papier de la taille des billets gris enveloppés sous forme de billets de banque, des bouteilles d'encre, un rouleau de tissu en coton, ainsi qu’une solution chimique, du ruban adhésif et un petit paquet contenant une poudre de couleur noire selon la même source. Il est apparu à travers une enquête approfondie que ce réseau bien organisé, possède une expérience dans le trafic de billets de banque, où il a pris comme lieux secrets pour réaliser ses actes criminels, les espaces des caves vides des bâtiments en état de construction, afin d’escroquer le maximum de victimes qui tombent entre les griffes de ces africains du fait que Tlemcen est une ville frontalière, pour les aider à fuir vers le pays voisin, le Maroc à travers la frontière terrestre selon la même source qui ajoute que ces criminels usent de fausses identités pour induire en erreur les forces de sécurité et garantir le succès de leur mission. Les 17 suspects africains ont été présentés après la procédure d’usage devant le Procureur de la République près le tribunal de Tlemcen qui a ordonné de les placer en détention préventive jusqu’à leur comparution devant le tribunal pour qu’ils soient jugés précise la même source.

Touffik
Mercredi 14 Mai 2014 - 10:52
Lu 259 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+