REFLEXION

TOMBES EVENTREES ET DELABREES : Le cimetière chrétien de Kheïr Eddine à l’abandon

Le cimetière chrétien de Kheïr Eddine est à l´abandon depuis plusieurs années. Les autorités locales ne semblent pas alertées par l´état de délabrement criard dans lequel se trouve ce lieu pourtant, si proche des institutions administratives telle que la Daïra.



TOMBES EVENTREES ET DELABREES : Le cimetière chrétien de Kheïr Eddine à l’abandon
En effet, les passants en particulier et les populations en général, de passage, ne cessent de s´interroger sur les raisons qui poussent les responsables locaux à laisser les sépultures dans l´abandon. Sur le site, une dizaine de tombes, éventrées et délabrées sont visibles aux passants. Laissée à l´abandon, même la clôture, vieille de quelques décennies, a cédé sous l´effet du temps en plusieurs endroits. Ouvertes, les sépultures sont à la merci des animaux qui y ont élu refuge. Cependant, les morts méritent de la considération au-delà de leurs origines. Cette situation ne semble donc alerter ni les élus locaux ni aucune autre partie. La vue devient des plus banales. A rappeler, sur ce chapitre, que la commune de Kheïr Eddine est l´une des dernières à procéder à la réfection des cimetières chrétiens existants à Mostaganem. Une situation qui exprime un contraste éloquent avec la vocation même de la région. Dotée d´une nature à la mesure d´en faire une région touristique, Kheïr Eddine continue encore d´être à la traîne du développement du secteur. Les responsables qui devaient travailler à familiariser les populations à côtoyer les étrangers, pour le bien de l´activité touristique, ne semblent point prendre la mesure de leur responsabilité. Par ailleurs, il est à noter que plusieurs associations de la région ont par le passé signalé la nécessité de protéger ce site mais sans résultat. Un des animateurs est allé même jusqu´à dire que les parents de ces gens enterrés doivent se manifester afin de contraindre les responsables à effectuer les travaux de réparation. D´autres citoyens accostés, sur les lieux, affirmeront eux que les autorités portent la responsabilité car les populations locales n´ont pas à réclamer des travaux sur ce site abandonné. Elles ont déjà de nombreux soucis. Enfin, devant cet abandon, certains vieux de la région qui se souviennent des années ayant précédé l´Indépendance et qui ont vécu les moments de joie et les affres de la guerre, suggèrent que des contacts soient établis avec des parents des gens qui s´y trouvent enterrés, afin de rendre leur dignité aux morts.

Charef
Mardi 7 Juin 2011 - 11:57
Lu 445 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+