REFLEXION

TOBBANA : Une antique mosquée menacée de disparition

Malgré les multiples appels des internautes et autres citoyens mostaganémois pour la préservation du patrimoine public si riche de la ville, rien ne semble se faire en ce sens.



Après une tentative avortée de sa restauration dans les années 90 qui a touché juste quelques demeures et en rasant assez d'autres, le quartier antique du Derb demeure le plus ciblé par les opérations de démolition de ces habitations dont certaines représentaient des bribes de la mémoire collective de la ville (comme le fameux théâtre disparu à jamais dans les années 70 sans laisser la moindre trace ).Aujourd’hui, le tour semble viser l’antique mosquée de Tobbana, restaurée et fermée en  2012,qui vient encore d’être frappée d’une seconde mesure de fermeture , décidée par le contrôle technique de la construction, qui a constaté l’état de dégradation très avancé de ce lieu de culte. Soumise depuis des mois à une expertise confiée à un bureau d’études, les citoyens de la ville souhaitent que cette mosquée qui leur est très chère soit de nouveau restaurée selon son architecture d’origine sans trop subir de transformations. Notons que cette prestigieuse mosquée portant le nom Abou El Hassan Ali Ibn Abi Saïd  El Merini a été construite en 1340 sous le règne du sultan mérinide El Hassan Ben Saïd et demeure classée  comme monument historique mondial  depuis le mois de  mai  de l’année 1979 par une commission de l’UNESCO.

L.Ammar
Mercredi 6 Avril 2016 - 18:56
Lu 280 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+