REFLEXION

TLEMCEN : Vers la modernisation de la station thermale de Hammam Boughrara



La station thermale de Hammam Boughrara, située à 30 km à l'ouest de la ville de Tlemcen, a bénéficié dernièrement d'un plan de modernisation et d'extension afin d’améliorer les prestations assurées par cet établissement. Cette opération,  décidée par le ministère du Tourisme et l'Artisanat, est inscrite dans le cadre de la stratégie de développement et modernisation des stations thermales. Elle vise à réhabiliter cette infrastructure pour la mettre conforme aux normes internationales en vigueur et sa dotation en moyens et équipements médicaux sophistiqués répondant aux soins requis, a ajouté M. Maachou Kari. Dans ce cadre, une convention a été signée, dernièrement entre l'EGTT et un bureau d'études représentant un consortium de trois entreprises espagnoles pour entreprendre une étude du projet de modernisation et amélioration des prestations de la station thermale en plus de trois autres stations de l'ouest du pays, de Bouhanifia (Mascara), Hammam Rabi (Saida) et Hammam Bouhadjar (Ain Témouchent). Cette convention vise à développer et à promouvoir les stations thermales pour attirer un plus grand nombre de curistes du pays mais aussi de l'étranger. L'étude est répartie en deux phases. La première qui concerne l'étude,  est d'une durée de six mois, alors que la seconde portera sur les travaux de modernisation proprement dit et qui dureront 20 mois. Une opération de rénovation multiforme. Une enveloppe financière de l'ordre de 750 millions DA a été allouée au profit de la station thermale de Hammam Boughrara pour la mise en œuvre de l'étude et des travaux, selon le directeur de l'EGTT.  L'opération de modernisation vise aussi à augmenter les capacités d'accueil de la station qui sont actuellement de l'ordre de 180 lits répartis entre 30 chambres, 14 bungalows et 16 suites en plus d'un restaurant servant 200 repas/jour. La station dispose également d'une clinique, des salles de massage et traitement thermal assurant 160 séances de cure par jour, ainsi que des bains accueillant 120 curistes par jour. Les eaux utilisées pour les besoins de thérapie proviennent de trois sources dont la température atteint 45 degrés avec un débit de 6,5 litres/seconde (21m3 l'heure). Ces eaux sont riches en matières minérales utiles pour la santé et possèdent des vertus thérapeutiques pour les maladies d'articulation, de peau et d'autres organes internes. Par ailleurs, des formations seront assurées pour le personnel afin de relever leurs compétences professionnelles et s'adapter au développement de la station.  

DH
Samedi 8 Mars 2014 - 18:01
Lu 356 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+