REFLEXION

TLEMCEN : Un réseau de trafic de voitures démantelé



Les recherches et les investigations effectuées par la brigade de recherche et des investigations (BRI) relevant de la sûreté de wilaya de Tlemcen, qui ont duré , plusieurs mois, ont permis de démanteler un réseau de trafic de voitures, où 40 personnes originaires des wilayas d’Oran, Chlef et Mostaganem  ont été interpellées et arrêtées, ainsi que la restitution de 12 véhicules de haute gamme et de luxe, introduits illégalement dans le territoire national, et ont fait l’objet de recherches par la police internationale Interpol. Les  véhicules de diverses marques « Volkswagen –Mercédès- Peugeot- etc. » restitués ont été volés dans des pays européens notamment en Belgique, France, Hollande, Espagne et Italie  avant d’être utilisés par les contrebandiers qui les ont introduits en territoire national , où des fausses immatriculations , fausses cartes grises ont été établies par des complices, dans le but de les utiliser aux fins d’actes de contrebandiers ou de  revente  dans les marchés de véhicules. Le montant de ces 12 véhicules automobiles dépasse les 02 milliards de centimes, alors que l’amende douanière est de plus de 20 milliards de centimes.  La genèse de l’affaire remonte à la suite de l’arrestation d’un jeune individu impliqué dans une affaire de drogue et de contrebande, en début de ce mois de décembre 2012, qui faisait partie d’un réseau de trafiquants de voitures volées et introduites en territoire national via la Tunisie et le Maroc. Ces derniers au nombre de 40 ont été présentés auprès du tribunal de Tlemcen,  où 05   d’entre eux ont été mis en détention préventive, 06 sous contrôle judiciaire, et les 28 ont fait l’objet d’une liberté provisoire. Et c’est pour  cela que l’enrichissement colossalement illicite prend de l’ampleur à travers le pays  qui aurait pour origine les trafics de drogue au plan national , régional et international, la corruption et la concussion, la fraude dans l’imposition, la complicité avec des étrangers dans certaines sociétés étrangères activant dans le pays , les marchés publics notamment à appel d’offre international dans tous les domaines et les secteurs, les investissements publics, le commerce illicite,  et ceci risque de pénaliser lourdement la santé économique et financière du pays avec l’avènement de la globalisation de l’économie mondiale.                           

B.Abdelgheffar
Mercredi 19 Décembre 2012 - 00:00
Lu 234 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+