REFLEXION

TLEMCEN : Un avocat à la tête d’un réseau de trafic de drogue

Les éléments de la police judiciaire de la sureté de daïra de Maghnia, wilaya de Tlemcen, ont procédé dimanche après-midi à la saisie d’une importante quantité de kif traité importé du Maroc, suite à une opération de longue surveillance et de guet, s’articulant autour d’une tentative de trafic de drogue mené par un réseau à partir de la cité « Omar » selon des sources concordantes.



C’est suite à de minutieuses investigations, que les éléments de la police judiciaire  sont intervenus au moment propice permettant l’arrestation du chauffeur du véhicule chargé de réaliser l’opération avant-même son lancement, alors que se trouvait à son bord une quantité de 170 Kg de kif traité selon la même source. Alors que les recherches se sont poursuivies, il a été procédé à l’arrestation de deux autres suspects durant la nuit de samedi à dimanche, impliqués dans cette affaire de trafic de drogue. Auditionnés, les trois suspects ont révélé le nom d’un avocat auprès de la Cour de justice de Tlemcen, impliqué également dans cette affaire, que les enquêteurs l’ont qualifié comme étant le chef du réseau, en s’appuyant  notamment sur le doute qui a entouré sa disparition  selon la même source.   Ceci a poussé les éléments de la police judiciaire à perquisitionner son domicile, et les recherches se poursuivent pour le localiser et l’arrêter. Cette opération de saisie est la deuxième plus importante en son genre réalisée par les éléments de la police judiciaire de la sureté de daïra de Maghnia à la cité « Omar », après celle où il a été procédé à la saisie de 12 quintaux après une perquisition d’un local situé dans cette même cité où jonche beaucoup d’habitations précaires ajoute la même source. Les mêmes éléments de la police judiciaire, ont arrêté suite à cette importante saisie de drogue, deux suspects, un fils et son père, ce dernier connu comme étant un repris de justice du fait qu’il a été condamné par le passé pour 15 ans de prison ferme en France pour trafic de drogue, en plus d’une autre peine en Algérie à 5 ans de prison ferme pour le même délit précise la même source. 

Touffik
Lundi 18 Novembre 2013 - 16:59
Lu 598 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+