REFLEXION

TLEMCEN : Saisie de 32 quintaux de kif traité en provenance du Maroc

La brigade de recherches et d’investigations relevant de la police judiciaire auprès de la sureté de wilaya de Tlemcen, a réussi tôt le matin de la journée d’avant-hier, mardi à saisir une quantité de 32 quintaux de kif traité en provenance du Maroc et qui était à bord d’un camion de type "Isuzu" immatriculé hors de la wilaya de Tlemcen, a-t-on appris de sources concordantes.



L’opération est intervenue suite à des informations précises reçues par les services de la sureté de wilaya de Tlemcen indiquant l'existence d'une tentative de contrebande d'une quantité importante de drogue vers notre pays en provenance du Maroc, à travers la daïra de  Sebra, suite à laquelle, une embuscade a été dressée envers le camion suspecté  qui roulait au niveau de la route nationale n ° 7, où il a été arrêté et passé au peigne fin, du fait que la quantité de drogue était minutieusement cachée dans des planches en bois pour camouflage, alors que le conducteur chargé du transport de la marchandise a été arrêté, suivie de l’ouverture d’une enquête où il est prévu de lancer des recherches intenses en vue d’identifier et arrêter les barons impliqués dans la contrebande de cette importante quantité de drogue qui a dépassé les trois tonnes de kif traité a-t-on indiqué. Cependant, les services de la direction de la sureté de la wilaya de Tlemcen, ont  émis un communiqué qui a été distribué à la presse à la veille de la visite du Directeur général de la sureté nationale Abdelghani Hamel à Remchi pour superviser la sortie de nouvelles promotions d’agents de sureté, où la direction de la sureté de wilaya de Tlemcen a souligné que les services de sécurité poursuivent sans relâche leur volonté dans la mise en œuvre d’une stratégie de lutte contre la contrebande et les criminels, ainsi que tous les phénomènes qui touchent à  l'économie nationale. Il est très clair que le Maroc poursuit toujours sa stratégie pour inonder l’Algérie de drogue sous la protection sécuritaire dont jouissent les barons de contrebande de kif traité Marocain et qui vivent tranquillement, en particulier dans les villes de l’Est du Maroc, et près des côtes à proximité des villes de Ceuta et Melilla, ce qui facilite leur mouvement vers l'Espagne qui a commencé à connaitre également des problèmes et des complexités sécuritaires en raison de l’afflux des barons  de la drogue sur les villes et leur transformation en une force financière qui connait une expansion et une influence de jour en jour, avec la recrudescence des crimes dans ce pays. Pour ce qui est de  l'Algérie, les statistiques avaient déjà indiqué qu’il a été saisi par les différents corps de sécurité, plus de 1800 quintaux de kif traité en 2014 au niveau national, alors qu’il a été saisi 231 quintaux au cours du premier semestre en cours,  par les services de sécurité de Tlemcen, alors que la mer à travers les  wilaya de Mostaganem, Ain Temouchent et Tlemcen a rejeté plus de 700 kg de kif  traité depuis le début de l'année en cours, ce sont des chiffres effrayants qui reflètent l’ampleur  de gravité du phénomène a-t-on précisé

Touffik
Mercredi 13 Mai 2015 - 17:01
Lu 274 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+