REFLEXION

TLEMCEN : Le service public en débat à partir du 28 mai



Le service public et la modernisation de l'Etat En débat à partir du 28 mai  prochain à Tlemcen. Selon les organisateurs de cette manifestation, placée sous le haut patronage du ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, l'accent sera mis sur le service public. « A première vue, la notion de service public recouvre la sphère des fonctions collectives, c'est-à-dire les activités d'intérêt général prises en charge par la collectivité, par une personne publique ou privée sous le contrôle d'une autorité publique », est-il souligné tout en rappelant qu'en réalité « le service public est une notion plurielle qui recouvre des aspects divers et revêt plusieurs sens. Dans son acception restreinte, elle désigne, d'une part, une mission d'intérêt général qui se caractérise par une prestation fournie à l'usager, et d'autre part, l'ensemble des organismes en charge de ces activités ». Elle demeure conceptuellement imprécise et variable dans le temps. Ainsi, depuis la fin du XXe siècle, le contenu de cette notion a évolué de manière sensible sous l'influence de divers facteurs, notamment la mondialisation et l'ouverture des frontières qui ont profondément bouleversé la conception classique du service public. Même si chaque pays a sa propre conception et sa propre pratique du service public, il y a aujourd'hui un consensus international sur la nécessité de le moderniser. Certains auteurs, selon les organisateurs, évoquent même la libéralisation irréversible des services publics pour des raisons économiques. En effet, le contexte nouveau dans lequel les services publics sont placés impose une adaptation de leurs modes d'organisation et de fonctionnement. La conception d'un service public soustrait à toute exigence en termes de rendement est dépassée. Le service public est désormais appelé à améliorer sa productivité et son efficacité, et ce sont là précisément les objectifs de ce colloque, tout en précisant que l'Algérie, qui s'inscrit dans ce mouvement de réformes, a ouvert un grand chantier pour la modernisation de ses services publics.                  

Farouk
Lundi 13 Mai 2013 - 09:28
Lu 141 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+