REFLEXION

TLEMCEN : La communauté universitaire en deuil



La faculté des lettres et des langues de l’université de Tlemcen vient de perdre une de ses ferventes enseignantes en la personne de Rahima HARRANE rappelée à Dieu à la fleur de l’âge, 47 ans. Mère de deux enfants, Rahima Harrane était linguiste spécialiste en dialectologie et assurait des enseignements respectivement au département de traduction ou elle a été recrutée en 2002 puis au département d’espagnol après son ouverture à Tlemcen comme filière à part entière aux cotés des départements des langues française et anglaise et ce dès la rentrée universitaire 2009-2010 sous la houlette du professeur Bensahla Mohammed. Fille de Harrane Hebri ancien commandant de l’ALN très connu dans le milieu associatif à Remchi (coordinateur kasma des moudjahidine), Rahima HARRANE a rendu l’âme chez elle, à Remchi au milieu des siens. Elle souffrait d’une pathologie invalidante depuis la rentrée universitaire 2016, pathologie traitée en France dans un centre hospitalier spécialisé.  La défunte avait achevé cette année 2016 sa thèse de doctorat en dialectologie traitant de l’alternance codique dans les parlers sans statut, thèse qu’elle n’a pas pu soutenir publiquement eu égard à son état de santé fragilisé.         

Nadine
Mardi 9 Août 2016 - 18:06
Lu 412 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+