REFLEXION

TLEMCEN : Démantèlement d’un réseau spécialisé dans les avortements



Les éléments de la brigade de police judiciaire auprès de la Sûreté de daïra de Sebdou, ont réussi à démanteler, en fin de semaine dernière, un réseau spécialisé dans les avortements de femmes enceintes, composé de six personnes, dont trois femmes, a-t-on appris de sources concordantes. Les faits de cette affaire sont intervenus sur la base d’une information reçue par les mêmes services sécuritaires, précisant qu’une jeune femme qui habite l'un des quartiers  de Sebdou, avait pratiqué  un acte d’avortement, suite auquel, il a été immédiatement lancé une enquête qui a révélé que l’intéressée a effectivement procédé à une interruption volontaire de grossesse (IVG) au quatrième mois, après sa présentation à un gynécologue. Cette dernière avait reconnu avoir avorté pour cacher une relation extraconjugale, du fait qu’elle était mariée, où elle a dénoncé aux services de sécurité, la présence d'une femme de ménage dans l’une des cliniques en territoire de la wilaya de Sidi Bel Abbès, que la jeune femme avait connu par le biais d’une copine, où elle lui avait donné des pilules pour avorter son fœtus. Après extension des compétences, il a été procédé à l’arrestation de la femme de ménage dans la commune d'Ibn Badis après une embuscade, laquelle a été immédiatement soumise à un interrogatoire,  pour les actes qui lui sont attribués. Il a été trouvé dans son sac à main, des pilules servant aux avortements, selon les confirmations du gynécologue, a-t-on indiqué. Mise devant le fait accompli, la femme de ménage a avoué avoir donné une pilule à la jeune femme qu’elle avait rencontrée dans l’un des domiciles de cette Commune, où elle avait réussi l’opération d’avortement, et il est apparu également que la femme de ménage avait effectué plusieurs tentatives similaires. La police a également arrêté le suspect qui avait mis enceinte la jeune femme, en compagnie de son ami à la Commune d’Ouled Mimoun, ce dernier avait remis des pilules à la jeune femme pour interrompre sa grossesse, mais l’opération avait échoué. Les suspects arrêtés ont été présentés par devant le procureur de la République près le tribunal de Sebdou, où il a placé sous mandat de dépôt, la femme de ménage et placé le reste sous contrôle judiciaire, tout en continuant les recherches d'une femme et d’un homme impliqués dans le crime.     

Salim
Dimanche 21 Février 2016 - 18:10
Lu 397 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+