REFLEXION

TLEMCEN - DIX MOIS APRES UN PREMIER VOL DANS UNE RUE A REMCHI :Les voleurs de câbles téléphoniques récidivent quasiment au même endroit

Jeudi matin, les habitants d’une partie de la zone Nord ne pouvaient avoir accès au téléphone fixe ou se connecter à Internet pour ceux qui disposent d’une connexion à domicile. Echaudés par le vol d’un câble téléphonique perpétré au mois de janvier de cette année, de nombreux citoyens de la zone ont, tout de suite, pensé au vol quand ils se sont aperçus qu’il n’y avait pas de tonalité dans leur téléphone fixe.



TLEMCEN - DIX MOIS APRES UN PREMIER VOL DANS UNE RUE A REMCHI :Les voleurs de câbles téléphoniques récidivent quasiment au même endroit
Ils n’ont pas eu à attendre longtemps pour vérifier cette hypothèse car la nouvelle a rapidement circulé à travers cette partie de la ville. Le vol a eu lieu au cours de la nuit de mercredi à jeudi, probablement tôt le matin du jeudi, dans la même rue, à quelques mètres seulement où a été accompli le premier voilà 10 mois. La question que n’ont pas manqué de se poser quelques citoyens est la suivante : « Comment se fait-il que le câble soit volé sans que personne parmi les habitants des parages n’ait rien remarqué ni entendu ? » Cette question qui n’a pas de réponse mérite d’être posée car le câble téléphonique est souterrain  et pèse très lourd. Pour le déterrer, les voleurs ont besoin de gros moyens pour extraire le fil ou à défaut doivent compter sur la participation de plusieurs personnes. Cette opération ne peut pas se faire dans le silence et cette nuit-là il n’y avait pas de vent pour couvrir le bruit qui pourrait se produire lorsque le câble est tiré vers l’extérieur. Un riverain donnera une explication qui paraît un peu fantaisiste même si elle peut être vraie. Ainsi, il dira : « les voleurs font maintenant appel aux chiens pour commettre leur vol », avant d’ajouter : «  ils ramènent plusieurs canidés qui multiplient les aboiements pendant qu’ils s’affairent à extirper le câble. Les gens se sont tellement habitués à ces cris qu’ils n’en font plus attention et ne se dérangent même pas pour voir pourquoi les chiens hurlent-ils ». Toujours est-il que les voleurs n’ont à aucun moment été perturbés, ni inquiétés dans leur vile besogne puisqu’ils ont réussi à mettre la main sur le câble. Les désagréments causés à leurs concitoyens sont les derniers de leur souci car le « travail » effectué est très rentable. Pour les utilisateurs de téléphone et d’internet, ils n’ont qu’à attendre plusieurs jours avant que le câble ne soit remplacé.

Razen
Samedi 6 Octobre 2012 - 23:00
Lu 166 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+