REFLEXION

TIZI OUZOU : 3 ex-maires condamnés à la prison ferme pour détournement de fonds!

A l'examen de la gestion des collectivités locales, plusieurs présidents d'APC ont failli à leurs devoirs. Plusieurs d’entre eux sont impliqués dans des affaires de détournement de fonds publics, corruption et transactions douteuses dans les marchés publics.



L’affaire des trois anciens maires de l’APC de Tizi-Ouzou condamnés mardi, par le tribunal de Tizi Ouzou, à des peines de deux ans de prison ferme pour dilapidation de deniers publics en est témoin de la mauvaise gestion qui inonde la majorité des communes du pays. Le tribunal de Tizi Ouzou a rendu son verdict  ce mardi du procès en appel des trois anciens maires du Front des Forces  Socialistes (FFS), à savoir, Cherrak Omar, Ait Ahmed Cherif et Bensalem Arezki en les condamnant à des peines de deux années de prison ferme assorties d’amendes de 200.000 dinars pour chacun des accusés poursuivis pour dilapidation de deniers publics et non-respect du code de marchés publics, a rapporté Algérie1 de sources judiciaires. Le même tribunal a également annulé le verdict prononcé lors du jugement de l’affaire par la première instance, le tribunal d’Azazga(35 km à l’Est de la wilaya de Tizi Ouzou), qui pour rappel avait condamné les trois mis en cause le 17 mars dernier à  7 ans de prison ferme assortie d’une amende de un million de dinars pour chacun. Tandis que le quatrième prévenu sur le même dossier, également maires issu du FFS, en l’occurrence Ahmed Taleb jugé par contumace avait écopé de la peine de 10 années de prison. Le tribunal d’appel de Tizi Ouzou a aussi requalifié les faits en délit de négligence et dégradations des biens publics mis à leur disposition. Pour rappel, lors du jugement de cette affaire le 17 septembre dernier, le procureur de la République avait requis l’aggravation des peines contre ces quatre anciens présidents de l’Assemblée Populaire Communale (APC) de Tizi- Ouzou rendues par le tribunal d’Azazga. Notons enfin que les prévenus présents au procès, à savoir, Cherrak Omar, Ait Ahmed Cherif et Bensalem Arezki ont décidé de faire appel de ce nouveau verdict.

Riad
Mardi 1 Octobre 2013 - 22:00
Lu 122 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+