REFLEXION

TISSEMSSILT : Devant l’impunité, les vendeurs de crèmes glacée font des affaires



Avec la rentrée en force de la vague de chaleur, beaucoup de commerçants se sont orientés vers une activité plus rentable que celles exercées auparavant, la vente des crèmes glacées est devenue un phénomène au point où les petits épiciers du coin se sont reconvertis en vendeurs de crèmes, leur seul intérêt réside dans sa rentabilité cela même aux dépends des lois et des mesures réglementaires. En effet, profitant de l’absence des services de contrôle, ces commerçants dans une course déloyale à l'accroissement des rentes étalent de multiples variétés de crèmes et autres produits laitiers sans prendre au sérieux et les conditions de conservation et de présentation. Ces commerçants sans scrupule se sont multipliés comme des champignons dans la ville de Tissemsilt, il n’y a pas un seul quartier où l’on ne trouve pas de crème glacée, l’endroit importe peu, et le subterfuge est tout simple ; un petit frigo, des pincettes de crème et le tour est joué, l’on a remarqué que même les détaillants de l’alimentation générale se sont dotés de ces moyens de conservation, parfois même on a trouvé des tables et des chaises pour les consommateurs, quant aux crèmeries, leur nombre s’est considérablement multiplié, profitant d’une impunité de la part de certaines parties concernées, leurs gérants ont tout simplement squatté les trottoirs quant à leurs prestation, c’est la déliquescence, aucun respect des normes d’hygiène sans parler de l’utilisation des moyens sonores qui agressent parfois la familiarité de ces endroits. En somme, la multiplication de ce genre de commerce sans respect des lois et des procédures d’activité est devenue un réel danger pour la santé des consommateurs particulièrement lorsque le silence des parties concernées par le contrôle, l’hygiène et la prévention reste d’actualité. Leur intervention est plus que pressente notamment avec l’enregistrement des cas d’intoxication dûs apparemment à la consommation des crèmes glacées.

A.Ould el Hadri
Jeudi 24 Juin 2010 - 00:01
Lu 675 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+