REFLEXION

TISSEMSILT : Une transgression des règles de l’urbanisme à la cité CNEP

Bien souvent l’homme est la cause principale de la détérioration de son cadre de vie, par préméditation, par négligence ou par malveillance malgré la batterie de lois imposées dans le but d’améliorer et préserver l’aspect architectural et urbanistique de chaque ville mais malheureusement bafoués par ce même homme.



En effet, la cité de la CNEP qui se trouve mitoyenne avec celle des 120 logements dans la ville de Tissemsilt se trouve depuis quelque temps et bizarrement hétérogène avec l’architecture des autres quartiers qui l’entourent, une nouvelle construction en forme de mur de clôture de près d’une trentaine de mètres avec un grand  portail érigé selon nos sources par les responsables de l’inspection des douanes de Tissemsilt pour abriter un Parking garage bloquant carrément l’accès de deux blocs.  Cette construction sauvage a totalement défiguré le paysage et a brisé l’harmonie architecturale de la cité, pour des raisons inconnues.  On assiste à une légalisation d’une construction illicite, des responsables qui n’ont rien trouver de mieux à faire que de squatter une superficie logiquement  faisant partie du foncier de la commune, pis encore, cette construction sauvage a complètement déformé l’urbanisme de cette cité au point où cette situation s’est malheureusement banalisée depuis quelque temps.  L’absence des responsables ou du moins leur négligence en est pour  beaucoup,  sinon comment expliquer qu’on tolère une telle construction au milieu des blocs d’habitation? Qui a autorisé la construction? Où est passé le rôle des services de la PUP, de la DUC et autres ? le constat est décevant, l’intervention de ces services est vite remarquée quant il s’agit d’un particulier même en tentant d’ouvrir une porte chez soi, mais toute cette transgression des lois dont la cité de la CNEP  est restée sans châtiment jusqu’à nos jours et pour cela, il appartient d’abord aux responsables dit comité de quartier et les associations de bien s’organiser, de s’élever à la hauteur de la dignité citoyenne, de dénoncer les dépassements et aux responsables notamment ceux de la commune, de la DUC et de la PUP de pénaliser les contrevenants et ne plus faire de distinction entre contrevenants même si le cas du jour concerne un organisme étatique.

A. Ould El Hadri
Mardi 7 Janvier 2014 - 18:07
Lu 51 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+