REFLEXION

TISSEMSILT -UNE ANNEE APRES SA REALISATION : TISSEMSILT -UNE ANNEE APRES SA REALISATION

Les habitants des douars de Loucayef, Belkanoun, Laamamera, Ouled Ali, Bahrane et Beni Ziten dans la commune de Bordj Bounaama vivent depuis bien longtemps dans des conditions intenables, l’oubli et la souffrance disent ces habitants est leur lot quotidien.



En effet, ces douars peuplés par plus d’une centaine de familles viennent de sortir de leur silence en s’adressant aux responsables à travers nos colonnes pour tenter d’attirer leur attention  et les avertir avant qu’il ne soit tard, ces oubliés déclarent que ces douars qui ne sont distants du chef lieu de la commune que de quelque kilomètres restent sous le risque de l’enclavement et de l’isolement du fait que l’ouvrage d’art construit il y a presque une année sur le seul chemin qui les relie au chef lieu de la commune commence déjà à s’effriter et menace de s’écrouler si l’ardeur du climat s’accentue davantage, sachant qu’il est leur seul moyen de communication avec le reste de la région, ce pont demeure le problème qui taraude leur quotidien notamment pour les quelques voitures et autres transporteurs qui font habituellement ce chemin alors que même les piétons  évitent de prendre le risque de le traverser en période pluviale, avec cette peur et cette crainte dans le ventre, certains habitants affirment que le pont a été exécuté dans la précipitation, les murs de l’ouvrage ajoutent –ils ne sont pas armés ce qui a donné lieu après presque une année à l’ effritement de plusieurs parties de ce pont et risque de s'effondrer et isoler complètement ces douars.   Ce problème de menace est devenu selon eux plus qu’une revendication vu le nombre important des habitants qui dépendent de ce pont dans leurs déplacements, sollicitent les autorités pour dépêcher une délégation technique pour constater de visu l’ampleur du danger qui est désormais une nécessité. Enfin, ces habitants interpellent les responsables pour envisager la possibilité d’engager des travaux de consolidation sur ce pont d’une part et d’autre part, l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités de toutes les parties concernées par la réalisation de ce projet.

A.Ould El Hadri
Dimanche 4 Janvier 2015 - 16:57
Lu 59 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+